Posts Tagged ‘Magda Lena Gorska’

GORSKA Magda Lena

Magda Lena GorskaBaignée dans l’imaginaire slave, Magda Lena Gorska compose ses spectacles comme une partition musicale dont les mouvements vont du plus ludique au plus poétique. Sa parole glisse vers le chant, le chant vers le cri, le rire, le chuchotement… Polonaise, elle apprivoise le français avec humour et joue avec sa langue maternelle pour assaisonner ses histoires.

Chanteuse, elle imprègne sa narration des chants polonais, ukrainiens, russes, yiddish, arméniens, turcs, sud-américains… Elle raconte également des contes créoles, issus de sa rencontre avec le musicien guadeloupéen Serge Tamas. Elle est l’un des principaux initiateurs du renouveau des arts du récit en Pologne où elle a initié, avec le groupe « Studnia O. », le Festival International de l’Art du Conte à Varsovie.

Spectacles

Le Chant du Rossignol Brigand
Conrad Wallenrod

à découvrir aussi sur demande :
Les Oies-cygnes
Mazurka noire
Lame slave
Qui a peur de Baba-Yaga ?
Roule roule petit œuf !

 

Retour Page Conteurs

Conrad Wallenrod

par Magda Lena Gorska (narration, chant, tambourin)
et Serge Tamas (guitare, manouba, chant)

d’après le roman poétique d’Adam Mickiewicz

  • 1h30
  • adultes et adolescents

 

Alf Walter, enfant, a été kidnappé et élevé par les Chevaliers Teutoniques. Au cours d’une bataille il fuit et regagne sa Lituanie natale. Devenant alors l’un des meilleurs commandants du prince de Lituanie dont l’armée est écrasée par les Chevaliers Teutoniques, il se résout à sacrifier sa vie, son honneur et son âme afin de sauver les siens. Il s’infiltre parmi ses ennemis, sous le nom de Conrad Wallenrod, gagne leur estime et leur confiance pour devenir leur maître et les mener à la défaite. Une histoire bouleversante, un chant d’amour, de haine, de désespoir, de folie et de vengeance… selon le roman poétique d’Adam Mickiewicz, le grand visionnaire de l’époque du romantisme.


Le Chant du Rossignol Brigand

par Magda Lena Gorska

texte de Magda Lena Gorska et Bruno de La Salle d’après Ilia Mouromietz et le rossignol brigand d’Elli Kronauer, L’École des Loisirs, Paris, 1999

co-production CLiO 2011

  • 1h30
  • adultes et adolescents

 

 

Ilia, fils de pauvres paysans, est paralysé depuis trente longues années. Il attend sans pouvoir rien faire dans un coin du secteur nommé Mourom, perdu dans l’immense Russie, près de la Petite Centrale. Un jour, trois vieux pèlerins arrivent chez lui. Ils le prient de se lever et de leur donner à boire. Alors qu’il se croyait à jamais condamné à l’immobilité, Ilia bondit et exauce leur demande. Ces trois vieillards réveillent en Iui une force qui le fait se dresser contre le mal qui ravage son pays. Ilia devient alors le héros qui, dans un pays dévasté par les catastrophes, part à travers la steppe, à travers les champs de mines du quartier de la Petite Centrale au quartier de la Grande Centrale pour se confronter au grand prince Vladimir le Brillant, le Radieux Soleil.

Ce spectacle est l’adaptation d’une byline russe modernisée par Elli Kronauer. Les bylines sont des chants épiques traditionnels. L’originalité de la démarche d’Elli Kronauer (pseudonyme d’Antoine Volodine) consiste à placer ce récit traditionnel dans un contexte postmoderne. C’est dans un paysage de désolation, terni par une catastrophe dont on devine qu’elle est nucléaire, qu’Ilia évolue. Il devient le symbole de la vie qui triomphe du désastre. Magda Lena Gorska est l’auteur et l’interprète de ce spectacle. Ancienne élève de l’atelier Fahrenheit 451 et cofondatrice du 1er festival de conte de Pologne, Magda Lena Gorska raconte avec talent depuis plus de 10 ans.

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Login