Posts Tagged ‘formation’

S’initier au conte

S’initier au conte

du mercredi 4 au vendredi 6 octobre 2017
3  jours (20 heures)


Formatrice : Marie Tomas

Texte : 

Cette exploration de l’univers du conte et de la pratique du conteur abordera :

– les différentes formes de récits (typologie des contes) pour se repérer dans l’océan de la littérature orale,

– le répertoire et ses sources (collectes, adaptations, traductions, contes d’auteurs) afin  d’évaluer la qualité et l’authenticité des récits retenus,

– la signification et la construction des histoires (symbolique des contes, fonctions des personnages, identification des différentes séquences dans un récit, fil narratif) pour en livrer une interprétation cohérente,

Après une « mise en chemin » corporelle et vocale, des jeux individuels et collectifs permettent d’éprouver l’acte de conter. Chacun s’essaye à raconter différents types de récits, seul ou à deux, afin d’expérimenter plusieurs façons de narrer une histoire. Cette pratique éclaire la palette avec laquelle peut jouer le conteur. Elle permet également d’enrichir sa propre manière de voir le récit apporté et de le livrer aux autres. Il s’agit petit à petit de prendre conscience des compétences essentielles à une narration juste, tranquille, accordée à l’histoire, à soi et aux autres.

 

Biographie Marie Tomas :

Après de nombreuses années de pratique du théâtre et du conte, elle rejoint l’atelier Fahrenheit 451 du CLiO et décide de transmettre son expérience en animant, dans sa région, ateliers et formations. C’est ainsi qu’elle fonde à Pau l’association « Des mots qui content ». Dans ce cadre, et en parallèle de son métier d’enseignante, elle accompagne des groupes de conteurs amateurs et anime des stages pour enfants.

 

Date limite d’inscription souhaitée : 4 septembre 2017

Prise en charge employeur :            680 €

Pour les particuliers :                       390 €  

 

Tout public

Préparation : disposer d’une histoire dont la narration tienne en 10 minutes

 

 > Retour à la page des formations

Découvrir le répertoire des contes

celine-murcierDécouvrir le répertoire des contes

Avec Céline MURCIER

du lundi 23 au mercredi 25 octobre 2017

3 jours (20 heures) 

 

 

Se repérer dans la vaste forêt des contes populaires de tradition orale (contes de randonnées, d’animaux, merveilleux, facétieux, étiologiques…) et élargir son répertoire d’histoires  requiert de connaître :

– les différentes catégories de contes populaires et leurs caractéristiques respectives,

– les grandes collectes et les collecteurs majeurs (en France et à l’étranger),

– les principaux recueils et les revues spécialisées,

– les grandes bibliothèques numériques,

– les différents systèmes de classification des contes (classification internationale Aarne-Thompson-Uther, catalogue Delarue-Tenèze, « Motif-index of folk-literature » de Thompson).

Les exercices proposés sont les suivants :

– à partir des catalogues, recherche et comparaison, par petits groupes, de plusieurs versions d’un même conte puis partage en commun.

– travail autour des trames et structures de récits. Une assistance individualisée à la recherche de sources est possible.

Une documentation importante est remise à chacun (bibliographie, sitographie, adresses des lieux-ressources).

 

Formatrice :  Céline MURCIER

Passionnée de contes, elle a assuré la programmation de conteurs dans un café littéraire. En tant que bibliothécaire, elle a participé à l’aventure de « Livres au trésor », centre de ressources sur le livre de jeunesse en Seine-Saint-Denis. Depuis 1998, elle dirige pour les éditions Didier Jeunesse la collection « À petits petons », dédiée aux contes populaire pour les plus jeunes.

 

→ niveau requis : tout public

→ tarif particuliers / prise en charge employeurs : 390 € / 680 €

> Retour à la page des formations

Utiliser le montage cinematographique pour construire le récit

Utiliser le montage cinématographique pour construire le récit

Du lundi 13 au mercredi 15 novembre 2017

3 jours (20 heures)

Formatrice : Anne Quesemand

Lorsqu’avec Méliès le cinématographe cesse d’être un moyen mécanique de reproduction du réel pour créer des fictions, il s’empare immédiatement des trésors anciens transmis par l’oralité : les contes.

Paradoxe : le cinéma « muet », et ses histoires sans paroles (ou presque), raconte « en images » des histoires qui ne nous sont longtemps parvenues que par la magie du verbe. Le paradoxe n’est peut-être qu’apparent : plus encore que le théâtre ou le roman, le (bon) cinéma propose des images, tout comme le (bon) conteur sait les susciter chez l’auditeur, si l’on veut bien se référer à l’étymologie du mot « image » : une représentation mentale. Or c’est le « montage », ou trucage – le « truc » disait Méliès – de ces images ou de ces mots qui crée le récit. C’est la construction de séquences, le choix de la valeur des plans, leur ajustement entre eux, la distance, l’agencement des retours en arrière, des digressions, des ruptures, des silences… qui bâtissent le récit et en font opérer le charme. Homère raconte « cut » ou par de subtils fondus-enchaînés : la grammaire du cinéma et celle du récit oral ont tout à voir. En nous appuyant sur des analyses de films muets, tirés de contes ou non, et sur des adaptations parlantes, en nous faisant bonimenteurs d’images muettes (ou sourdes ?), avec des exercices de découpage cinématographique, nous proposons d’amener ceux qui désirent raconter, lorsqu’ils souhaitent ne disposer que de leur voix, à mieux donner à voir.

 

 Biographie Anne Quesemand :

Agrégée de lettres, écrivain et réalisatrice, Anne Quesemand est auteur, interprète et musicienne pour la Cie du Théâtre à Bretelles. Elle a enseigné l’analyse de films, l’écriture de scénario, le montage, l’encadrement de tournages ainsi que l’art dramatique. Elle a réalisé une vingtaine de spectacles depuis 1977 et assure la direction artistique du Théâtre de la Vieille Grille à Paris depuis 2000.

 

Date limite d’inscription souhaitée : 13 octobre 2017

→ niveau requis : conteurs professionnels

→ tarif particuliers / prise en charge employeurs : 390 € / 680 €

 

Retour à la page des formations

Conter pour eduquer

SuzyPlatiel_formFormateurs : Suzy Platiel 
Du mercredi 22 au vendredi 24 novembre 2017
3 jours (20 heures)

En étudiant chez les Sanan du Burkina Faso comment, en l’absence d’école et d’écriture, se faisait l’éducation des jeunes pour qu’ils deviennent des adultes responsables bien intégrés dans leur communauté, Suzy Platiel a mesuré le rôle majeur qu’y jouaient les contes écoutés et racontés dans la formation de l’être l’humain.

Après un exposé sur son expérience, elle propose une analyse de la maîtrise du langage et du développement des structures cognitives :
– apprentissage de la mémoire et de l’écoute,
– développement des mécanismes de concentration et d’une mémorisation de type appropriatif,
– mise en place de la symbolisation nécessaire à l’utilisation du langage,
– aide à l’acquisition de la relation au temps et à l’espace, à travers les conjugaisons et le vocabulaire employé dans les parties récits et les parties dialogues des contes,
– développement d’un raisonnement logique de type analytique et synthétique sur un modèle discursif ou en miroir (« thèse – antithèse – synthèse »).

Enfin, il est montré en quoi le conte permet à tous de retrouver le lien social que détruisent toutes les relations de communication indirectes (télévision, internet, SMS) et aux enfants d’acquérir, dans le plaisir et inconsciemment, la maîtrise de la parole.

  Suzy PLATIEL

Ethnolinguiste africaniste du CNRS, elle travaille depuis 1967 au Burkina Faso, chez les Sanan, dont elle étudie la langue et l’organisation sociale. Ses recherches l’ont poussée à faire l’hypothèse que leurs méthodes éducatives, plaçant le conte au cœur des apprentissages, pouvaient compléter positivement nos méthodes classiques d’enseignement essentiellement fondées sur l’écriture.

 

  → niveau requis : tout public

→ tarif particuliers / prise en charge employeurs : 390 € / 680 €

 

> Retour à la page des formations

Musicaliser un conte

Musicaliser un conte

Du mercredi 29 novembre au vendredi 1er décembre 2017
3 jours (20 heures)

Formatrice : Magda Lena Gorska

 

En racontant, nous utilisons souvent la même prosodie, sans nous rendre compte de la monotonie qu’elle engendre. Cette formation propose une boîte à outils permettant d’apprécier le caractère sonore d’un conte, d’élargir la palette des nuances d’une narration, de lui donner du relief. Elle permettra d’accéder à des connaissances musicales sans être forcément chanteur ou instrumentiste.

Pour cela, il s’agit d’apprendre à :

  • se servir des différents paramètres vocaux : fréquence, intensité, timbre, débit, prosodie,
  • découvrir quelques modes musicaux, formant des atmosphères variées, et les associer à une narration,
  • pratiquer quelques rythmiques et s’en servir pour organiser une narration.

Les exercices proposés concernent : 


  • l’écoute pour identifier la musique de la parole, en modifier les paramètres, identifier ses points forts et faibles.
  • le chant : essayer de marier différentes chansons à une histoire, insérer refrains et formules dans un récit, choisir un mode musical.
  • le rythme : travailler le rythme de la parole à partir d’une chanson, d’un texte, expérimenter différentes rythmes sur un même récit.


Bio : Conteuse, musicienne et chanteuse, elle compose ses spectacles comme des partitions musicales. Elle est l’un des principaux initiateurs du renouveau des arts du récit en Pologne où elle a fondé, avec le groupe « Studnia O. », le Festival International de l’Art du Conte de Varsovie. En 2011, elle bénéficie du compagnonnage de Bruno de La Salle pour réaliser en français une épopée de Kiev « Le Chant du Rossignol Brigand ». Elle a participé à de nombreux festivals en France, en Pologne, en Suisse, en Espagne, au Canada, au Burkina Faso, en Grèce et en Arménie. Pour ses qualités musicales et son sens de la pédagogie, elle a été de 2011 à 2015 l’assistante de Bruno de La Salle pour son atelier Fahrenheit 451 au CLiO.

 

→ niveau requis : tout public

→ tarif particuliers/prise en charge employeurs : 3 jours tarif particulier 390€ et tarif employeur 680€

 

> Retour à la page des formations


Inscrivez-vous à la Newsletter

Login