Posts Tagged ‘Edith Mac Leod’

MAC LEOD Edith

Mac Leod EdithEdith Mac Leod doit à ses origines écossaises son goût pour les légendes et les jardins et à l’île de Skye – berceau du clan Mac Leod – son attirance pour les vastes horizons.

Elle débute sa formation de conteuse en 1981, d’abord à l’Age d’or de France, puis auprès de Catherine Zarcate, Michel Hindenoch, Henri Gougaud et Yannick Jaulin. Elle fonde en 1982 à Orléans, la compagnie « Dis Raconte » et participe activement au renouveau du conte dans sa région en créant en 1992, avec la ville de St Jean de Braye, le festival « Rendez-vous Contes » dont elle assume la direction artistique pendant 5 ans.

Edith Mac Leod aime allier parole contée et parole chantée. Elle a ainsi exploré d’autres disciplines comme le chant lyrique, la psychophonie, l’ethnomusicologie et le chant traditionnel. Elle s’intéresse particulièrement aux ballades médiévales qu’elle travaille dans le cadre de l’atelier Fahrenheit 451 dont elle est membre depuis 1991. Amoureuse de la nature, elle a créé un grand jardin champêtre à Orléans dont elle ouvre les portes pour des « visites contées ». Elle est aussi formatrice à l’art du conte.

 

Spectacles

Le lai du chèvrefeuille

à découvrir aussi, sur demande :
La fontaine côté cour côté jardin
Pieds nus sur la terre sacrée
Par Loire
Encre de Chine
Pomme d’Amour
Paroles d’arbres pour un jardin
De toutes les couleurs de la terre
Visite contée au jardin
Le jardin aux sept portes
Contes à boire
J’ai descendu dans mon jardin
La belle batelière
Les nuits de Basile
L’arbre est dans ses feuilles
Celtic échoes
Ma sœur la rose mes frères les arbres
Les nuits de Basile
Parfums d’Ecosse

 

Bibliographie

Pomme d’amour. Edith Mac Leod. Orléans : Atelier du Poisson Soluble, 2004

 

Retour Page Conteurs

Le lai du chèvrefeuille

par Edith Mac Leod (narration)
et Bruno Walerski (chant et accordéon)

  • durée adaptable sur commande

  • tout public à partir de 12 ans

 

 

Ce spectacle offre une broderie de légendes du Moyen-Age, de ballades, de fabliau, lais et poèmes entrelacés de chants, d’après Marie de France et des récits anonymes du XIème et XIIème siècle ou l’on retrouve le roi Renaud, Tydorel, Tristan et Iseult et le « Chevalier Fée » sortant des eaux. Edith Mac Leod explore l’imaginaire et le patrimoine oral d’une parole fine et sensible. Une mythologie personnelle inspire Edith Mac Leod et Bruno Walerski, exorcisant les démons, transcendant la peur et la mauvaise fortune pour rallier le pays du possible et de l’espoir.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Login