Posts Tagged ‘Christine Kiffer’

KIFFER Christine

Christine Kiffer est depuis fort longtemps sensible aux récits de toutes sortes. Quand elle était petite, en Lorraine, sa mère d’origine arménienne lui racontait en repassant des contes étranges du fin fond des temps… Son père, lui, était spécialisé dans les histoires de chameaux qu’il lançait à la cantonade. Fleuriste, puis plus tard bibliothécaire, Christine raconte au jeune public et aux adultes tout en se formant au théâtre et à l’acrobatie. Sept ans durant elle s’applique à marcher sur un fil, sans tomber !

En 1997, elle rencontre Henri Gougaud et suit pendant 5 ans son atelier de « Pratiques du conte » où elle se forge un répertoire d’histoires des « quatre coins du monde ». Elle rejoint ensuite l’atelier Fahrenheit 451 où elle travaille la narration et l’interprétation de grands récits, épopées et récits d’enfance.

 

Spectacles

Petit Petite ou Les Petits Poucets
Les Lions du Sassoun

à découvrir aussi, sur demande :
Mon trésor
Djilivili !
En liberté
Contes du je-ne-sais-quoi et du presque-rien
Oh l’escargot!

Choco-comptines

 

Bibliographie

La Chèvre Biscornue. Christine Kiffer. Ronan Babel (ill.) Didier Jeunesse, 2008 (A petits petons). ISBN 978-2-278-06149-5 

Le Petit poucet, c’est à moi ! Christine Kiffer. La Grande oreille n°5

L’Écriture mystérieuse. Christine Kiffer. La Grande Oreille n°54

 

Retour Page Conteurs

Petit, Petite ou Les Petits Poucets

par Christine Kiffer

d’après la version de Bruno de La Salle, extraite du « Conteur amoureux » Ed. Du Rocher, 2007.

  • 1h
  • tout public à partir de 6 ans

 

Les héros sont peut être petits et fragiles, ils n’en sont pas moins courageux, malins et audacieux. Aidés par les fées et les douze mois de l’année, ils devront vaincre les plus terribles ogres. « Dodo dodo papa et maman font dodo ! Pauvres papa et maman ! ils ont eu tant de tourments ! Dodo dodo papa et maman font dodo ! »

Les Lions du Sassoun

par Christine Kiffer

d’après David de Sassoun, traduit de l’arménien par Frédéric Feydit © Unesco/Gallimard, 1964

  • 1 h
  • adultes et adolescents

 

 

« Sanazar, mon garçon, je suis Quarante-Tresses-Blondes, fille du roi des génies de la ville d’Airain. Je t’ai vu en rêve, tu me plais beaucoup. Si tu t’es lavé les cheveux, n’attends pas qu’ils sèchent. Mets-toi en route et viens me chercher ».

Un récit amoureux, épique et humoristique, une épopée aux multiples facettes, comme un reflet de l’aspiration des hommes qui l’ont écrite et transmise à vivre en paix. Pour Christine Kiffer, il y a bien sûr dans cette exploration, une volonté de retrouver ses origines mais aussi de faire connaître cette œuvre populaire qui a traversé les siècles grâce à la parole des conteurs transmise de génération en génération.


Inscrivez-vous à la Newsletter

Login