Le Voyage de l’Arche

Le Voyage de l’Arche

Par Caroline Castelli

  •  1h15
  • Tout public à partir de 9 ans

     

De témoignages en témoignages, Caroline Castelli a créé ce spectacle mêlant le reggae, le nyabingy (percussions) et la dubpoetry. Contée, chantée, poétisée sur des rythmes reggae, la quête de l’Arche d’Alliance commence (extraits du “kebra negast” éthiopiens relatant, entre autres, l’histoire d’amour entre Salomon et Makeda (reine de Saba) et le voyage de l’Arche d’Alliance)…
La conteuse propose un voyage de la Jamaïque à l’Éthiopie, suivant les pas des Africains arrachés à leur terre par l’esclavage. Ces derniers n’ont jamais baissé les bras, ont conservé leur culture, fait vivre leur racine et témoignent d’une autre version de l’Histoire de l’Humanité. En 1930, Hailé Sélassié est couronné Empereur d’Éthiopie et fait ainsi vivante la prophétie qu’avait fait Marcus Garvey, le pasteur… RasTafari (Hailé Sélassie) est considéré par les Rastas comme le nouveau Christ en chair, celui de l’apocalypse, la grande Révélation. Il ouvrira les 7 sceaux…
Caroline Castelli, conteuse, chanteuse ( dite Sista Caro) avec le musicien Ras Alek (Jamaïque) et/ou un DJ avec platines (Selecta President) et/ou un backing band, partagent avec vous ces témoignages et l’épopée éthiopienne extraite du Kebra Negast le livre à la gloire des Rois .
Un vibrant hommage aux Anciens Rastas ayant partagé leur culture et Histoire avec générosité et conscience, dans l’espoir d’une unité des nations pour une justice et des droits égaux. Ce spectacle est en perpétuelle évolution, la conteuse continue d’aller régulièrement en Jamaïque et au Ghana pour y récolter des témoignages.

Extraits de presse

Journal Sud-Ouest du Jeudi 15 Avril 2004
Angoulins-sur-mer – Le festival Au fil du conte a fait étape dans la commune.
« L’épopée éthiopienne » par Bernadette Jacquet
« Dans le cadre du festival Au fil du conte, organisé par les Amuses-gueules pour la cinquième année, la ville d’Angoulins a reçu pour la seconde fois Caroline Castelli. Cette jeune conteuse avait participé, en 2002, au Tour du conte, à la maison Georges-Brassens d’Aytré, un tremplin permettant à des artistes méconnus de se produire et de trouver la reconnaissance de leur talent. Ce fut le cas de Caroline Castelli, conteuse créative, chanteuse aux histoires pleines d’humour, dites avec son cœur, sa sensibilité.
Elle a emmené son auditoire sur les traces des rastas, du roi Salomon et de la reine de Saba. Rasta est un mouvement mystique, politique et culturel propre aux noirs de la Jamaïque, originaire du peuple Ashanti du Ghana (Afrique). Cette population a reçu du roi d’Éthiopie une terre en son pays. Le mot rasta viendrait de Ras tafari, nom porté par Hailé Sélassié. Cette histoire, Caroline Castelli la raconte au rythme du djembé dont elle joue. Ses récits sont inspirés du livre éthiopien « Kebrah nagast », la bible éthiopienne, écrit par de nombreux patriarches à la gloire des rois (dont Salomon). La conteuse évoque les ancêtres du roi et puis sa rencontre avec Makéda la reine de Saba. Toujours avec beaucoup d’humour et de charisme, elle a offert d’autres histoires à un public enthousiaste. »

L’Hebdo de Clichy-sous-Bois, mai 2007
« L’arche retrouvée… »
« L’arche d’alliance, celle perdue par Spielberg, s’est retrouvée dans les mots, les verbes et les textes interprétés, joués et chantés par Caroline Castelli au chapiteau de La Fontaine Aux Images le vendredi. …/… une découverte culturelle due aux mélanges des philosophies et des cultures issues des peuples d’Afrique se confondant à celle des Caraibes, des Hindouistes ; En toile de fond, l’épopée ethiopienne, à travers l’histoire de ses rois, dont Salomon et Makeda (la reine de Saba) et le Voyage de l’Arche. Sur des textes adaptés par C. Castelli, extraits du Kebra Negast (livres à la gloire des rois éthipiens), c’est un spectacle façon contes et sound system avec DJ Xsy aux platines. Devant un public conquis ce fut une belle introduction à l’histoire des rastas et à leur philosophie et bien sûr à la musique, le reggae, dont un passage, vibrant hommage à Bob Marley. Une agréable soirée pleine de tolérance, de paix et de respect. À méditer… »

L’Est républicain, mars 2010
« Une très grande présence sur scène »
« …/… Par des contes et des chants, Caroline a rendu hommage à la parole des Elders qui sont les anciens Rastas de cette épopée contemporaine venue de la Jamaïque. Tirés du texte de fondation vieux de 1000 ans appelé “le kebra negast”, les morceaux ont entrainé le public depuis l’époque de l’abolition de l’esclavage jusqu’à l’époque contemporaine avec l’évolution du rock en reggae électrique. De Marcus Garvey à la terre donnée par l’empereur d’Ethiopie hailé Sélassié, l’épopée des rois éthiopiens a ensuite été contée avec toute la persuatsion mise par Caroline Castelli. …/… »

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Adhérer au CLiO

Contactez-nous !

Login