Kim Van Kiêu ou le Jeu des Dieux

Kim Van Kiêu ou le Jeu des Dieux

Adaptation du « Kim Van Kiêu » de Nguyên Dû
 
Par Isabelle Genlis, accompagnée par Phuong Oanh à la cithare
 
  • 1h20
  • Tout public à partir de 15 ans

 

Aînée d’une famille de modestes lettrés, Kiêu, comblée par les dieux, n’en est pas à sa première vie. Avertie par un esprit bienveillant, elle payera les dettes de ses incarnations précédentes, renoncera à son serment d’amour, pour sauver sa famille du déshonneur et acceptera ce qu’elle croit être un mariage d’intérêt. Le mari la conduit dans une « maison verte », une maison de prostitution. La fleur à peine éclose sera effeuillée par les trahisons, jusqu’à mettre son âme à nu. Mais écorcher n’est pas tuer. Les dieux nouent, délient, comptent, veillent, jusqu’à ce que l’héroïne accède enfin au bonheur recherché et fragile de l’instant présent.

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Login