Le festival EPOS, édition 2011

Le festival EPOS, édition 2011

Le bilan

« Nous nous étions proposés de faire un festival qui célèbre les histoires, leur importance dans la société, leur capacité à nous rapprocher les uns des autres, à réfléchir ensemble, à nous émouvoir ensemble, à nous relier à la grande chaîne de l’Humanité. Vous nous avez aidé à honorer notre intention. L’université d’été, les contes merveilleux, les grands récits, les épopées, les temps de réflexion, les formations, le salon du livre de conte et la nuit où « Tout le monde raconte ! » ont contribué à dessiner les innombrables facettes du plaisir d’écouter, de raconter, d’échanger. A tous, un merci chaleureux. »
Bruno de La Salle

 

Ils nous ont suivi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretiens avec…

 

Hugh LUPTON
programmé le lundi 25 juillet 2011 avec « Liberty Tree », d’après la légende de Robin des Bois, en anglais sur-titré

L’un des premiers néo-conteurs anglais, fondateur de la “Company of Storytellers”. Pour une création sur les mythes grecs avec Daniel Morden, il reçoit en 2006 le prix de la “Classical Association” pour “la contribution la plus importante à la transmission d’une œuvre classique”.

 

Magda Lena GORSKA
programmée le mardi 26 juillet 2011 avec « Le Chant du Rossignol Brigand », épopée pour notre époque d’après Elli Kronauer éd. L’Ecole des loisirs.

Co-production CLiO 2011, texte de Magda Lena Gorska et Bruno de La Salle. Magda Lena Gorska est l’un des principaux initiateurs du renouveau des arts du récit en Pologne où elle a initié le Festival International de l’Art du Conte à Varsovie.

 

Bernard LUBAT
programmé le mercredi 27 juillet 2011 avec « L’Amusicien d’Uz »

Bernard Lubat, “malpoly-instrumentiste vocalpiniste”, a reçu en 2009 une Victoire du jazz vocal. “Lubat, seul en scène, est un monstre de l’improvisation verbale et musicale. Il habite un spectacle d’un siècle d’avance sur tout ce qu’on peut voir.” Francis Marmande, Le Monde

 

 

Extraits de spectacles

« L’enfance d’un dieu »
d’après Les Hymnes homériques d’Hésiode, traduction J.- L. Backès, éd. Gallimard
par Catherine PHET, programmée le mardi 26 juillet 2011

Hermès, fils de Zeus et de Maïa, naît un matin dans une caverne du mont Cyllène, en Arcadie. L’enfant plein de ruse et de charmes bondit de son berceau quelques instants seulement après sa naissance et se met en quête du troupeau d’Apollon…

 

 

« Mireille »
d’après le poème de Frédéric Mistral
par Marie PASCAL, programmée le jeudi 28 juillet 2011

Dans la Provence rurale de 1850, Mireille et Vincent, quinze ans, s’aiment d’un amour total mais le riche père de Mireille refuse cette union. Un beau témoignage d’une Provence traditionnelle en train de disparaître.

 

 

« Les lions du Sassoun »
d’après l’épopée arménienne « David de Sassoun », traduction Frédéric Feydit, éd. Gallimard
par Christine KIFFER, programmée le vendredi 29 juillet 2011

Une longue généalogie de héros au centre de laquelle se trouve l’histoire du berger David. Il va retrouver les armes et le cheval laissés par son père et libérer son peuple de l’oppression d’un tyran.

 

 

La programmation

Les grands soirs
Des artistes de renommée internationale racontent épopées anciennes ou modernes, dites ou chantées, récitées ou improvisées : André Pomarat (comédien, fondateur du Théâtre Jeune Public de Strasbourg), Bernard Lubat (musicien, Victoire du Jazz 2009), Eberhard Kummer (chanteur d’opéra, seul interprète des « Nibelungen » en langue allemande), Hugh Lupton (conteur, initiateur du renouveau du conte en Grande-Bretagne) et Magda Lena Gorska (conteuse franco-polonaise, étoile de demain).

Les contes merveilleux
Cendrillon, La Barbe Bleue, La Belle au Bois Dormant, Les fées – Peau d’Ane, L’Oiseau d’Or, Les Deux Frères, La Belle aux Clés d’Or, La Jeune Fille aux Mains Coupées, Jean de l’Ours et L’Oiseau de Vérité. Productions des membres de l’atelier Fahrenheit 451.

Les grands récits
Héraklès, Les Exploits du brave Mahouhi, Les Voyages de Gulliver, L’Enfance d’un Dieu, La dette de la vie antérieure, La géante histoire de Lyderic, Mireille, La Navigation de la Barque de Maël-Duin, Nopiltzin la fille des étoiles, Les Lions du Sassoun. Productions des membres actuels et anciens de l’atelier Fahrenheit 451.
Un week-end dédié à la littérature et à l’échange

L’Université d’été
De 9h30 à 12h30, du lundi au jeudi, une partie du « Chant de l’Odyssée » par Bruno de La Salle, texte qu’il récite depuis 30 ans, commenté et analysé par Jean-Louis Backès (universitaire).

Une grande rencontre
Autour des personnages emblématiques dans les récits d’enfance, intitulée « Héros de conduite »
De 9h30 à 16h le vendredi. A noter la présence de Marie Saint-Dizier, Nicole Belmont, Virginie Chardenet, Katy Feinstein (médiatrice), Jean Perrot et Bruno de La Salle.

Les stages d’initiation
« S’initier à l’art de conter » et « Ecrire pour dire » toute la journée du lundi au mercredi.

Le Salon du livre de conte
Le premier salon du livre de conte en France : une sélection bibliographique pointue, des spectacles et dédicaces, la présence d’auteurs-conteurs, d’illustrateurs, de libraires et d’éditeurs spécialisés, le samedi 30 juillet.

La nuit où « Tout le monde raconte ! « 
Le grand final d’EPOS : de 21h le samedi à midi le lendemain, un fil continu d’histoires racontées par les festivaliers eux-mêmes, les habitants de Vendôme et les gens de passage.

 

Les partenaires du festival

EPOS est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication (DGCA), le Centre National du Livre, la Direction des Affaires Culturelles du Centre, le Conseil Régional du Centre, Culture O Centre, le Conseil Général de Loir-et-Cher, la Communauté de Communes du Pays de Vendôme, la Ville de Vendôme, l’Hectare Scène Conventionnée de Vendôme, le Festival Promenades Photographiques, Figures Libres, la Bibliothèque de Vendôme, le Foyer des Jeunes Travailleurs Clémenceau, la radio Plus FM, la Cave Coopérative du Vendômois, Livre au Centre, Le Magazine Littéraire, Télérama…

Inscrivez-vous à la Newsletter

Adhérer au CLiO

Contactez-nous !

Login