G

G

Grimm, frères : Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859), écrivains et philologues allemands nés à Hanau. Portés par le romantisme et le sentiment national caractéristiques de l’Allemagne de cette époque, ils s’inscrivent dans ce projet global par leur désir de sauvegarder la tradition populaire orale. Ils font ainsi collecter des contes populaires dans toute l’Allemagne. Respectueux de ce fonds qui, comme tel, ne leur appartient pas, ils s’appliquent à le restituer par écrit, fidèlement mais de façon vivante. Ils publient d’abord cinquante et un contes en deux volumes sous le titre Contes d’enfants et du foyer (Kinder- und Hausmärchen, 1812-1815). Une nouvelle édition paraît en 1857, augmentée de nombreuses histoires. Les contes de Grimm conquièrent désormais le jeune public par leur merveilleux et leur portée universelle. Les frères Grimm travaillent ensemble sur un certain nombre d’autres ouvrages. Ils publient ainsi en 1852 le premier volume du monumental et classique Dictionnaire allemand (Deutsches Wörterbuch), achevé près d’un siècle plus tard (1961) par d’autres érudits.

Griot : Aussi appelés « Djelis », les griots sont des poètes, chanteurs et musiciens ambulants héréditaires des peuples africains du Mandée. Ils appartiennent à une caste professionnelle endogame et on leur attribue souvent des pouvoirs surnaturels. Conteurs et historiens, ils sont les gardiens d’une tradition orale qui remonte au XIIIème siècle qu’ils perpétuent et enrichissent en même temps.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Adhérer au CLiO

Contactez-nous !

Login