Le centre de ressources

Un lieu de grandes ressources

Les Ressources du CLiO sont nombreuses et variées, et si nous ne les entretenons pas, elles risquent de se détériorer voire de disparaître, et de perdre ainsi leur valeur nourricière pour tous les apprentis que nous restons tous sur un sujet ou un autre. C’est un chantier gigantesque qui est déjà lancé pour préserver, valoriser et rendre accessible au plus grand nombre toutes les Ressources du CLiO. Celles qui se trouvent dans plus de 4000 ouvrages, mais aussi celles qui se trouvent dans plus d’un conteur qui est relié au CLiO. Nous allons  avoir besoin de votre soutien pour que ces richesses soient mises au grand jour.

Un fonds documentaire et un service documentation rares

Gardien à la fois de la mémoire et de la parole, le livre demeure l’outil privilégié du conteur. C’est pourquoi le CLiO s’est doté d’une bibliothèque riche de 4 000 titres. Y sont rassemblés des recueils de contes du monde entier, des épopées et grands récits d’enfance, des études sur la littérature orale et l’art du conte, des livres jeunesse…
Ces ressources sont accessibles à tous. Le catalogue de la bibliothèque est consultable en ligne. Grâce à un travail de veille méticuleux, le centre s’enrichit d’année en année des nouveautés indispensables.

Une capacité d’expertise reconnue

Le CLiO, grâce à son histoire de 30 ans, son personnel, la qualité des personnalités (universitaires et artistes) dont il s’adjoint les services, grâce également à son centre de ressources, est identifié au niveau national comme un observatoire privilégié du conte et des arts de la parole. Un lieu capable de porter un regard critique sur la discipline, de poser un diagnostic étayé, de dessiner des perspectives d’avenir.
C’est la reconnaissance de ce statut particulier qui a amené le musée du quai Branly à confier au CLiO une étude sur un dispositif faisant du conte l’outil d’une médiation entre le musée et les publics éloignés. Cette étude, que le CLiO a intitulé « Les objets qui racontent des histoires », a été saluée du directeur des publics de l’établissement et a servie de socle aux rencontres proposées en milieu carcéral (un conteur se fait l’ambassadeur du musée et des civilisations qu’il met à l’honneur en racontant un conte ou un mythe en rapport avec un objet du musée dont il a amené un fac-similé).

 

Adhérer au CLiO

Contactez-nous !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Login